Preloader

Remplacement molaires et prémolaires

Le concept SSA concerne majoritairement les dents des secteurs molaires (dents du fond), qui sont d’ailleurs les plus fréquemment remplacées pour différentes raisons (fractures, caries profondes, échecs prothétiques, infections…)

Ce concept repose sur l’idée de pouvoir faire bénéficier au patient d’une prise en charge rapide et très peu invasive, et en accord avec les données récentes de la littérature scientifique.

Ainsi lorsque cela est possible, une technique d’extraction implantation immédiate est utilisée en combinaison avec la mise en place d’une vis de protection anatomique réalisée dans la même séance.

La technique « d’extraction implantation immédiate » consiste à poser un implant immédiatement après que la dent ait été extraite. En effet, lorsque la dent est extraite avec des méthodes peu invasives, dans la majorité des cas, le volume osseux disponible permet d’obtenir un ancrage fiable pour positionner un implant. A la suite de la mise en place de l’implant, une vis de protection personnalisée est fabriqué par le dentiste et sert d’élément de fermeture.

Cette vis de protection appelée « SSA » (sealing socket abutment / vis de fermeture d’alvéole) va servir à protéger de manière traumatique le site chirurgical des contaminants de la cavité orale. Elle joue donc un rôle de barrière physique et aide également, par un soutien mécanique, à préserver les structures osseuses et gingivales environnantes.

🧐Voir plus de cas cliniques

Remplacement molaires et prémolaires

Contrairement aux techniques conventionnelles réalisées en 2 étapes chirurgicales et à plusieurs mois d’intervalle (4 à 6 mois), la technique d’extraction implantation immédiate permet :

  • de réduire le nombre de procédures chirurgicales (1 contre 2)
  • de réduire le temps globale de traitement implantaire total (3 mois contre 7-10 mois)
  • de réduire les suites et/ou douleurs post-opératoires (car il n’y a ni lambeau, ni suture)
  • de protéger le site de l’extraction durant toute la période de cicatrisation.
  • de réduire la résorption d’os et de gencive inhérente à l’avulsion d’une dent

Lorsque cette technique est possible (volume osseux suffisant après extraction), elle est préférée pour les raisons évoquées ci-dessus. Néanmoins dans certains cas (identifiable au scanner pré-implantaire), une technique conventionnelle sera indiquée.

Patient | Traitements | Remplacement molaires et prémolaires
Retour